Les joueurs d'échecs

Un récit haletant

Seul en scène, André Salzet nous aura tenu en haleine dans son adaptation magistrale du roman de Stéfan Zweig le joueur d’échecs. Interprétant tour à tour l’arrogance des ignorants, l’angoisse et l’obsession du joueur malgré lui. Un succès qui ne s’est pas démenti au cours du Festival d’Avignon où il a joué à guichets fermés.

Les vins des Deux Anes; des Corbières bio à dominante de vieux carignans ont été largement appréciés au cours de la dégustation.

Voir toutes Les soirées passées